Validez gratuitement des trimestres pour la retraite : périodes de service militaire, chômage, les arrêts maladie-maternité..

Les trimestres de retraite constituent un facteur important qui pourrait avoir un impact sur votre pension de retraite. En effet, ils sont exploités pour établir votre durée d’assurance. Ainsi, valider un grand nombre de trimestres pourrait vous permettre de jouir d’une retraite à taux plein.

C’est quoi un trimestre de retraite ?

Le trimestre de retraite désigne l’unité qui permet de déterminer votre durée d’assurance. Cette dernière constitue un paramètre capital de votre pension de retraite. En effet, le trimestre de retraite est utilisé pour calculer la retraite de base. Ainsi, dans une année, vous pouvez valider au maximum 4 trimestres de retraite. Par ailleurs, le nombre total de retraites validé s’obtient en additionnant les trimestres cotisés et les trimestres assimilés ou non cotisés.

En effet, les trimestres cotisés s’obtiennent lorsque vous exercez une activité. En réalité, c’est des cotisations retraite qui désignent les trimestres pendant lesquels des prélèvements ont été faits sur vos revenus et versés aux caisses de retraite. Quant aux trimestres assimilés, ils correspondent aux trimestres au cours desquels vous ne travaillez pas. Il s’agit des périodes de chômage ou des moments pendant lesquels vous avez des empêchements qui ne vous permettent pas d’exercer une activité.

Validez gratuitement des trimestres pour la retraite : périodes de service militaire, chômage, les arrêts maladie-maternité..

Les trimestres pour retraite validés gratuitement

Les trimestres pour votre retraite de base ne s’obtiennent pas seulement en exerçant une activité. En effet, d’autres circonstances peuvent vous permettre d’en acquérir. Ces dernières peuvent être liées à des périodes de chômage, de service militaire, de maladie ou de maternité.

Ainsi, pendant les périodes de chômage, la validation d’un trimestre de retraite est effectuée tous les 50 jours. L’indemnisation de ce trimestre se fait dans la limite de 4 par an. Par ailleurs, si vous vous retrouvez toujours sans emploi à la fin de vos droits de chômage, ces périodes de chômage non dédommagé sont prises en compte pendant un an au maximum.

En outre, si à cause d’une maladie ou d’un accident de travail, vous vous retrouvez dans l’incapacité d’exercer votre activité, alors vous ne pourrez pas cotiser pour votre retraite. Toutefois, votre caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) vous attribue un trimestre tous les 60 jours d’indemnisation. Celui-ci est reporté sur votre relevé de carrière.

Aussi, la validation d’un trimestre de retraite pendant les périodes de service militaire est réalisée par période de 90 jours, avec une limite de 4 trimestres par an. Il faut souligner que pour valider ces périodes, il faut avoir d’abord effectué une cotisation à un régime de retraite avant ou après votre service militaire. En ce qui concerne les congés de maternité, la validation d’un trimestre de retraite est liée à chaque période de 90 jours qui désignent les indemnités journalières attribuées dans le cadre de la maternité.